L’animal évadé

Commentaires

.

L’animal évadé

August 31, 2012 
Commentaires: Publier un commentaire

Je ne voulais par le libérer celui-là, je le tenais sous bonne garde, car de toute l’espèce, c’est le plus dangereux.

Souffrant d’être ainsi privé de liberté, il avait réussi à passer entre les barreaux trop espacés, dans la nuit propice, et s’est échappé. Le voici à présent, errant, libre, prédateur sournois et dangereux par sa puissance et sa vélocité.

Vous le reconnaitrez aisément, son odeur apporte la peur, son regard terrifie, son cri paralyse et il est alors déjà trop tard.

Si vous le voyez, n’approchez pas, restez à distance, prévenez moi. Je m’en voudrais qu’il vous blesse, car ses blessures m’ont fait déjà de ces cicatrices qui, les soirs où mon esprit se relâche, me font souffrir encore …

Vous le reconnaîtrez, j’ai tatoué son nom sur sa peau d’écailles : D-O-U-T-E.

articles récents

le funambule Les chemins du voyage les nuisibles Inimaginée la piste … En voie de disparition Indomptable Naissances la harde L’animal évadé