la harde

Commentaires

.

la harde

August 31, 2012 
Commentaires: Publier un commentaire

La vie d’explorateur est une flânerie. Il me plait de parcourir les landes des émotions, où, le soir venu, la harde s’assemble. Chacune différente par l’élégance, la grâce du galop, ces créatures forment des vagues silencieuse, comme un chant pour l’âme.

Lorsque la harde est rassemblée il est préférable pour ne pas l’effrayer, d’éviter d’être sous le vent. Parfois une d’entre elles s’éloigne du groupe et s’approche de moi. C’est alors que je la reconnais : farouche parce que fragile peut être, si proche pourtant que sa chaleur me réchauffe.

Le territoire de la vie est immense et lorsque les hardes sont loin, dans le froid de l’hiver, je murmure encore son nom : “Tendresse”

articles récents

le funambule Les chemins du voyage les nuisibles Inimaginée la piste … En voie de disparition Indomptable Naissances la harde L’animal évadé