Inimaginée

Commentaires

.

Inimaginée

August 31, 2012 
Commentaires: Publier un commentaire

Autrefois elle était presque domestiquée, un peu sauvage, un peu familière, quotidienne des êtres et vivant en harmonie des mondes anciens. Aujourd’hui elle ne s’attache qu’aux fées.

Car depuis, les porteurs de morale sont passés, insinuant qu’elle pourrait porter malheur, être à l’origine de tous les maux. Lorsque une d’entre elle se faisait prendre, les honnêtes gens la clouaient à leur porte, comme pour mieux la repousser hors de leur civilisation.

Chassée encore par nos contemporains, désignée comme coupable quelque qu’en fut la faute. Les intégristes, autrefois seuls porteurs de croix, prétendent aussi parler au nom d’un prophète, mais tous ont choisi d’instaurer la peur sur ce qu’aucun n’a jamais pu approcher. Ils appellent à lapider, à éradiquer, à mépriser. Ils appellent à la haine.

Pourtant l’espèce est des plus féline. Quand elle est aperçue, c’est elle, bravant ses craintes, qui choisit de se laisser voir, à la lisière des mondes, agile, prête à disparaître dans nos inconscients au moindre craquement de brindille.

C’est elle qui détient les secrets des mondes anciens, des mystères de la sensualité, de la poésie et de la musique de la nature sauvage. Entre ruisseaux et forêts profondes, entre monts et merveilles, elle est créature du paradis.

Humains, si par hasard un jour vous croisez une fée, dans ses pas, un peu espiègle, un peu câline, trottine un mystère vivant : la féminité.

articles récents

le funambule Les chemins du voyage les nuisibles Inimaginée la piste … En voie de disparition Indomptable Naissances la harde L’animal évadé